RETOUR À L'ACCUEIL ET AU MENU

PREMIÈRES NATIONS

L'origine du nom Memramcook
Avant l’arrrivée des blancs dans le région de Memramcook, la nation autochtone des Mi’kmaq en occupait les terres qu’ils connaissaient sous le nom de AMLAMKUK.

On sait qu’au cours des années plusieurs transformations du mot Amlamkuk aboutirent éventuellement à Memeramkouke, Memramkouke ou encore Memramkook, la terminaison “amkuk” ayant été préservée phonétiquement pour finir par donner Memramcook.
La carte ci-dessus démontre clairement les deux rivières Petitcodiac (Petkutkewiaq) et Memramcook (Amalamkuk) qui se joignent avant de se déverser dans la baie.
Fait intéressant, le nom de la pointe de terre à la confluence des deux rivières, AMLAMKUK KWESAWE’K, fut adopté par les Mi’kmaq de l’ancienne réserve Fort Folly de Beaumont pour identifier leur bande maintenant située dans la région de Dorchester.

L'historique des Mi'kmaq à Memramcook
Plusieurs écrits nous renseignent sur la présence des Mi’kmaq dans la région de Memramcook.


Un article intitulé LES INDIENS DE LA GRANDE REGION DE MEMRAMKOUKE:TROIS RIVIERES-BEAUBASSIN donne un aperçu des événements menant à la création d'une réserve à Beaumont.

Pascal Poirier nous parle du père Lefebvre et les Mi'kmaq dans son livre Le Père Lefebvre et L'Acadie.

Un autre article intitulé Saint-Anne de Beaumont - Une première au Nouveau-Brunswick décrit la cérémonie du 23 juillet 1989 alors que la chapelle Sainte-Anne fut déclarée un site historique provincial.

Dans un projet d'une étudiante à l'Université St-Thomas intitulé LA TRADITION MICMAC À BEAUMONT , elle décrit la région de Beaumont, mentionnant la contribution importante de la nation autochtone Mi'kmaw à la région.

Le cimetière de la réserve Mi'kmaq (Fort Folly) de Beaumont consiste en deux sections. Une section contient des pierres tombales modernes installées en 1992 pour commémorer tous les Mi'kmaq enterrés là au cours des années. Une deuxième section, le cimetière original, contient quelques pierres tombales anciennes qu'on a pu conserver. En "cliquant" sur le lien ci-contre, on y trouve également la liste de toutes les personnes Mi'Kmaw enterrés dans ce cimetière y compris une photo de la pierre tombale.

Un article, Sépultures des Micmacs à Beaumont , paru dans les Cahiers de notre Société d’histoire, contient des actes de registre de la paroisse Saint-Thomas de Memramcook pour plusieurs Mi’Kmaq enterrés dans le cimetière de Beaumont.

La réserve Fort Folly - En 2006, le Village de Memramcook reconnaissait l’importance historique de l’ancienne réserve Fort Folly des Mi’kmaq dans la région de Beaumont en la déclarant un lieu patrimonial local pour l’incorporer au Répertoire canadien des lieux patrimoniaux.

(Voir http://www.historicplaces.ca/fr/rep-reg/place-lieu.aspx?id=5968&pid=0 )